S'admirer dans les regards gênés, insoutenables,perdus,inquisiteurs des autres ,miroirs noirs de nos angoisses.Sensibilité décuplée dans la foule d'une foule de personne, où l'on se retrouve seul,sans personne à qui s'accrocher, se raccrocher ...semblable à une conversation téléphonique sur un repondeur automate pourri ,le seul lieu où la lecture de pensées est adéquate...parler,entendre est si simple...pas toujours naturel...